Fradique de Menezes

Melo de Menezes est né le 21 mars 1942 à Agua Telha, Madalena, sur l'île de São Tomé. Il était le fils d'un portugais et d'un mulâtre. Il a servi au Mozambique dans l'armée portugaise.

Il a étudié la psychologie en Belgique.

Après l'indépendance de Sao Tomé-et-Principe, le 12 juillet 1975, Fradique de Menezes a adhéré au MLSTP (Mouvement de libération de Sao Tomé-et-Principe), d'influence marxiste. Ce parti a pris le pouvoir sous la présidence de Manuel Pinto da Costa.

Sous un régime à parti unique, Menezes a commencé sa carrière politique et a été nommé en 1986 par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Pinto da Costa. Il occupait ce poste depuis seulement un an puisqu’en 1987, il avait été nommé ambassadeur de son pays dans la Communauté européenne, puis en Belgique et en Allemagne.

En 1991, le processus de démocratisation de São Tomé e Príncipe a conduit à la tenue d'élections libres et Pinto da Costa a été remplacé au pouvoir par son adversaire Miguel Trovoada. Entre-temps, le MLSTP avait également été renommé Parti social-démocrate (PSD).

Fradique de Menezes choisit d'abandonner la politique et se consacre à l'exportation de cacao et à l'importation de ciment. En peu de temps, il devint l'homme d'affaires le plus prospère du pays.

En 1992, il a assumé la présidence de la Chambre de commerce, d'industrie et d'agriculture.

Il est retourné à la politique et avec le soutien du parti Trovoada, l'Action Démocratique Démocratique (ADI), à tendance centriste, a posé sa candidature à la présidence. Le 29 juillet de la même année, il remporta l'élection présidentielle et prit ses fonctions le 3 septembre pour un mandat de cinq ans.

Cependant, sa gouvernance a rapidement été marquée par des tensions politiques, des crises constitutionnelles et institutionnelles, du fait que le Parlement devait être majoritaire au MLSTP. Fradique de Menezes a décidé de convoquer des élections législatives anticipées le 3 mars 2002 pour tenter de gagner davantage de latitude. Cependant, il n'a toujours pas réussi à obtenir une majorité parlementaire et a nommé un gouvernement avec la participation de toutes les forces politiques occupant des sièges au parlement. Après une nouvelle série de crises, elle a nommé le 3 octobre Maria das Neves de Sousa, du MLSTP-PSD, Premier ministre.

Le 21 janvier 2003, Fradique de Menezes a dissous l'assemblée et a appelé à des élections pour le 13 avril, qui n'auraient toutefois pas lieu.

Le climat d'instabilité a conduit à un coup militaire le 16 juillet 2003 dirigé par le major Fernando Pereira. Les leaders du coup d'Etat ont profité de la visite du président au Nigeria pour s'emparer des bâtiments du gouvernement, arrêter le Premier ministre et dissoudre les organes de l'État. Ensuite, ils ont formé une Junte militaire du salut national, dirigée par Fernando Pereira.

Le 23 juillet, le coup d'Etat a ramené Fradique de Menezes au pouvoir en raison de la forte pression internationale.

Nous avons 194 invités et aucun membre en ligne

Présidence de la République

Présidence de la République

Administration

Avenue d'indépendance

Sao Tome, Agua Grande 38

t: +239 222 34 18

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

http://www.presidencia.st